Accompagnement à l'épanouissement personnel et professionnel

Les dimensions du deuil

La mort fait partie du cycle de la vie. En cette période de la Toussaint,  je vous invite à découvrir la conférence sur les dimensions du deuil de Christophe Fauré. Avec des mots simples et beaucoup d’humanité, cette conférence aborde le deuil, ses étapes, ce qu’il éveille en nous, pour traverser cette épreuve, avec bienveillance, …

Parler de la mort à son enfant

La mort fait partie du cycle normal de la vie. Elle est la première source de stress. En parler avec son enfant est parfois complexe par la peur qu’elles éveillent en nous et par les tabous qui l’entourent. La mort intervient le plus souvent, à l’extérieur de l’environnement familial de l’enfant : hôpital, voies publiques. …

Autisme – Parler de l’autisme de son enfant

Autisme. Parler de l’autisme de son enfant

Dysphasie mnésique – Difficultés d’élocution et mémoire

Dysphasie mnésique. Une mauvaise mémoire empêche de bien parler

Sourds et malentendants – Langue des signes avec son bébé

Sourds et malentendants. Parler la langue des signes avec son bébé, son petit enfant

Concrétiser ses objectifs

La concrétisation et la réalisation d’objectifs contribue à l’estime de soi. Le sentiment d’avoir trop de choses à faire, à mettre en place, où de ne pas se sentir à la hauteur, pour les atteindre, est source de stress, décourage, voir encourage à la procrastination. Pour diminuer le stress, avoir l’envie et trouver la motivation, …

Concrétiser et réussir ses objectifs

La concrétisation et la réalisation d’objectifs contribue à l’estime de soi.

Le sentiment d’avoir trop de choses à faire, à mettre en place, où de ne pas se sentir à la hauteur, pour les atteindre, est source de stress, décourage, voir encourage à la procrastination.

Pour diminuer le stress, avoir l’envie et trouver la motivation, faire une liste de ses points faibles et ses points forts, s’appuyer et se concentrer, sur ces derniers, amènent la positivité, mets en valeur les capacités, les ressources à utiliser, renforce l’image et la confiance en soi.

Ecrire sur un papier, ses objectifs prioritaires est essentiel et salutaire.

Pour concrétiser ses objectifs, il est nécessaire de les planifier en partant du plus important aux moins important, en fonction de sa nécessité, à court terme et de les écrire sur une feuille ou un carnet, consultable, chaque semaine, où à chaque fois que l’on a besoin de faire le point.

La lecture de ses objectifs, permet une prise de recul, une meilleure vision de ce qui est important, nécessaire, facile à mettre en œuvre ou, au contraire, moins urgent, plus futile, demande du temps pour la réalisation.

Les objectifs à court terme sont le point de départ des objectifs à long terme. Planifier des petits objectifs, à court terme, pour atteindre des objectifs à long terme, permet la motivation et de ne pas faiblir. En effet, certaines personnes satisfaites de leurs objectifs à court terme, se rendent compte qu’elles ont aussi besoin d’atteindre des objectifs à long terme.

Si une hésitation persiste à choisir entre plusieurs objectifs, à court terme, se poser les questions : cet objectif répond-il à un besoin pour moi, est-il source d’une amélioration dans mon quotidien ?

Si la réponse est positive, il est prioritaire.

Décider en fonction de soi, de ses ressentis, son moi intérieur, c’est prendre la responsabilité de sa vie, donner un sens à ses actions, pour ses besoins, ses désirs et envie.

L’objectif prioritaire, à court terme, défini, établir un plan précis et détaillé de sa mise en œuvre.

Oser parler de ses objectifs avec quelques personnes, bienveillantes, de son entourage, c’est s’affirmer dans sa décision, son choix/ses choix. C’est aussi se donner la possibilité d’avoir de l’aide et du soutien pour les atteindre. La détermination et la persévérance sont gages de réussite.

L’objectif à court terme réalisé, encourage, évite l’impatience, valorise, motive. Il est vecteur d’encouragement, générateur de moins de stress, par la prise de conscience de notre capacité à réussir et facilite, ainsi la concrétisation des objectifs à long terme.

Pour chaque objectif, établir un plan de mise en œuvre. Pour chaque action réalisée en lien avec sa concrétisation, noter VU ou une croix. Cela confirme l’avancement du projet, contribue à la valorisation et encourage à passer à l’étape suivante.

Sur le chemin de la réalisation d’un objectif, des retards, des échecs peuvent survenir. Ne jamais oublier que tout problème à une solution. Ce qui paraît, parfois, au premier abord, comme une difficulté amène souvent à une réflexion, à l’étude d’autres pistes, source d’une issue, parfois, plus favorable.

Face à des obstacles ou un échec, ne jamais abandonner et se décourager.

Le gage de la réussite est la détermination, la persévérance, la foi en sa réussite.

Etre déterminé, persévérant, croire en sa réussite est donc primordiale.

Pour renforcer sa possibilité à réussir, visualiser, aussi souvent que possible, le résultat, sa satisfaction, ses ressentis, sa joie, comme si l’objectif était déjà atteint.

S’endormir le soir, avec ces pensées est gage, le lendemain matin au réveil, d’encouragement, de confiance en soi, en ses ressources, ses capacités, pour les actions à mener.

L’ensemble de ces éléments sont la clé du succès et de la réussite de vos objectifs.

Réussir ses objectifs diminuent les tensions, le stress et contribuent à l’épanouissement personnel et professionnel.

 

Article rédigé et publié par Virginie Lefranc
Thérapeute, Coach de vie, Consultante
Accompagnement à l’épanouissement personnel et professionnel
Gestion stress social et professionnel
Savoir-Etre/Savoir-Faire

Newsletter
S’abonner à la newsletter
Me contacter

La reproduction partielle ou intégrale des éléments précités et d’une manière générale, la reproduction de tout ou partie de cette article, sur tout support quel qu’il soit, est formellement interdite, sans l’accord écrit et préalable de Virginie Lefranc.

 

Paiement sécurisé