Accompagnement à l'épanouissement personnel et professionnel. Savoir-Etre / Savoir-Faire

Sourds et malentendants – Guide pratique

Sourds et malentendants. Guide pratique pour mieux entendre et communiquer pour jeunes et moins jeunes

Impression de perdre le contrôle de sa vie

Nous pouvons tous à un moment donné de notre vie, être sujet à « une crise existentielle ». Celle-ci peut survenir suite à un événement particulier ou tout simplement être une succession de ressentis négatifs sur sa vie en général. La vie n’est pas linéaire, nous pouvons Tous être confrontés à un moment de notre …

Stress et sentiment de perdre le contrôle de sa vie
Nous pouvons tous à un moment donné de notre vie, être sujet à « une crise existentielle ». Celle-ci peut survenir suite à un événement particulier ou tout simplement être une succession de ressentis négatifs sur sa vie en général.

La vie n’est pas linéaire, nous pouvons Tous être confrontés à un moment de notre vie :

– à l’annonce de mauvaises nouvelles
– au sentiment de n’être plus suffisamment aimé ou regardé par son compagnon, son conjoint
– à la perte de son emploi
– à l’agitation de ses enfants,
– à la difficulté à se faire entendre
– à une insatisfaction professionnelle, par désintérêt pour son travail et/ou un manque de reconnaissance
– une reconversion professionnelle subie ou choisie
– à un manque de disponibilité de ses amis
– un sentiment de ne plus exister
– que tout est négatif, dans notre vie et autour de nous
– …

C’est l’ébranlement de nos repères sur lesquels nous nous sommes construits. Nous avons le sentiment de perdre le contrôle de notre vie. Nous nous demandons si le problème vient de nous ou si c’est le monde qui nous tourne le dos.

Comment reprendre alors les choses en main ? Quelles sont les techniques pour petit à petit reprendre le contrôle ?

1 – Se poser les bonnes questions

Cette réflexion est intéressante pour éviter toute culpabilité à notre égard, tout ressentiment vis-à-vis de nous et/ou de notre entourage et pour nous permettre de reprendre notre vie en main, en donnant du sens à celle-ci, dans le respect de nous et du monde qui nous entoure.

Pour mieux comprendre ce qui suscite ce sentiment de perdre le contrôle de votre vie, il est salutaire de s’accorder un moment à soi pour analyser chaque situation.

Sentiment que les gens s’éloignent de nous ? Que se passe t-il ? Que s’est-il passé dans notre vie ?

– Fatigue ou irritabilité passagère
– Un repli sur soi suite à un traumatisme (perte d’un être cher, rupture amoureuse, perte de son travail)
– Réémergence de blessures anciennes
– Un événement vécu comme un échec
– …

C’est prendre du recul, avec lucidité, sur chaque situation pour analyser, si consciemment ou inconsciemment, nous n’avons pas créé nous-même cette situation, en fonction de notre vécu, notre personnalité, notre environnement, ou si notre entourage ne nous a pas amené consciemment ou inconsciemment a créé ce ressenti vécu comme négatif, non par égoïsme, mais par :

– sentiment d’impuissance
– les peurs que notre situation, leur a renvoyé
– préfère vous laisser du temps
– et/ou ne sait tout simplement pas comment vous accompagner, par une écoute et une présence bienveillante
– …

Il est salutaire de faire la part des choses, avec lucidité et de comprendre le pourcentage plus ou moins important que peuvent avoir « les autres » sur ce qui nous arrive en ce moment.

Bien souvent, il s’avère que le problème n’est pas les autres le problème et c’est tant mieux car il est plus facile d’agir sur nous-même que sur les autres pour repartir de bons pieds.

Toute relation est une relation 50/50.

Constater que le problème ne vient pas forcément des autres est une chance, car comme nous ne pouvons changer les autres, il est plus facile d’agir sur nous-même, pour être de nouveau acteur de notre vie.

Le sentiment de perdre le contrôle de notre vie nous donne l’impression de subir notre vie, au lieu de la vivre pleinement.

Pour redevenir l’acteur de notre vie, il est salutaire de bannir de nos pensées et paroles : les expressions « peu importe ce que je fais, rien ne va, mais de les remplacer par ce que je fais est important, c’est bon et juste pour moi… » et de se réapproprier les points positifs et les petites choses de notre vie que nous ne voyons plus, lorsque nous avons le sentiment de perdre le contrôle et ressentons un mal-être.

Le bonheur réside dans toutes les petites choses de la vie, si nous l’acceptons et le décidons.

Reprendre le contrôle de notre vie passe par l‘acceptation et le lâcher prise sur nos ressentis négatifs. C’est notre pouvoir de décider du regard que nous portons sur nous-mêmes, les choses, les événements.

Voir ce qui nous contrarie, comme une part de soi et non soi, permet de rester en lien avec ses ressources et de passer à l’action, en laissant au passé ce qui lui appartient et se libérer de situations idéalisées, source de déception.

2 – Relativisez le sentiment de perdre le contrôle de sa vie

Dans 90% des cas, le sentiment de perdre le contrôle de notre vie, source de stress, est en lien avec des impressions, des suppositions. Or, toute impressions et suppositions ne sont pas des réalités.

Si vous lisez cet article, c’est que vous n’avez pas perdu le contrôle de votre vie. Etes-vous sans conjoint, sans famille, sans maison, sans voiture, sans travail, sans argent, sans amis, sans soutien, sans aide de l’état, sans motivation, sans accompagnement…. ?

Cumulé vous toutes ces situations ? Probablement pas.

Si vous êtes tombé sur cet article, c’est un très bon point ! La raison ? L’envie de vous en sortir et de reprendre la barre de votre vie.

Vous verrez rapidement, qu’avec un plan d’action, tout rentrera dans l’ordre plus vite que vous ne le pensiez.

Bien évidemment, il se peut qu’un ou deux domaines de votre vie vous échappent partiellement ou totalement mais relativisez.

– Votre conjoint vous a quitté ? Cela arrive à des millions de personnes, peut-être que vous n’étiez pas si heureuse, peut-être qu’un homme meilleur vous attend.

– Votre employeur vous a licencié ? Et si c’était la chance de votre vie ? Et si vous vous lanciez dans votre projet d’entreprise ?

– Vous avez échoué votre année à la fac ? Et si vous pouvez ainsi obtenir une mention en redoublant et viser une école encore plus haute ?

– …
Même dans les situations négatives il y a toujours du positif à recevoir, si nous décidons de transformer toutes difficulté en expérience enrichissante.

3 – Comment passer à l’action ? Par la mise en place de plans d’action.

Par exemple, au lieu de constater que nous n’arrivons pas à retrouver le moral au travail et que le côté professionnel nous échappe, nous pouvons :

– faire preuve d’imagination
– innover, pour prendre de nouvelles initiatives,
– proposer de nouvelles idées à notre employeur,
– organiser d’une autre façon notre travail
– prendre le temps d’analyser les choses et les faire correctement et voir si oui ou non, ça se concrétise
– …

Quand aucune possibilité ne s’ouvre à nous et que le mal-être persiste, c’est peut-être une opportunité pour réfléchir à une reconversion professionnelle et se fixer l’objectif d’y parvenir.

En amour, nous avons la possibilité de proposer à notre compagnon/notre conjoint un cinéma, un dîner, une balade. Ou de décider de donner un second souffle à son couple en s’interrogeant sur notre place au sein du couple et nos besoins non satisfaits et entendus, à ce jour, pour amorcer un dialogue constructif et positif et maintenir une relation harmonieuse et aimante, respectueuse et bienveillante de chacun.

Avec nos enfants, nous pouvons décider, sur la base d’un dialogue basée sur l’écoute et le respect de nos besoins et des leurs, la mise en place d’une organisation plus respectueuse et plus sereine pour Tous.

S’ouvrir à la vie sociale par un cinéma, une activité sportive…

Toute action vient de soi. Les bonnes choses viennent à ceux qui croient en leurs possibilités. Les grandes choses viennent à ceux qui ont la volonté de réussir et sont persévérants. Nous prenons ainsi la responsabilité du/des changements souhaités par notre attitude à être l’acteur de notre vie.

4 – Sentiment de continuer à perdre le contrôle, difficulté à rependre la barre de votre vie

Si malgré cela, vous vous n’arrivez plus à gérer, à reprendre le contrôle de votre vie, se rappeler que tout problème à une solution.

Comme le disait si bien Sébastien Night «Mets un peu d’écoute sur ta parole, mais surtout, toute ton attention sur tes actes»
L’accompagnement par un professionnel est une opportunité pour :

– prendre du recul
– exprimer ses difficultés sans jugement, avec bienveillance
– analyser ses croyances, ses fidélités
– analyser ses représentations mentales issues de notre vie d’enfant
– comprendre ses stratégies de survie
– se libérer de ses peurs, ses limites
– trouver ses propres ressources pour reprendre les rennes de sa vie, avec estime et confiance en soi
– communiquer positivement à son entourage
– oser être soi, dans le respect de soi et de l’autre
– s’épanouir personnellement et professionnellement
– donner du sens à son vécu
– …

MerciJe remercie Nina pour la proposition de cette thématique.

Sujet inspiré par Nina Habault
Article rédigé et publié par Virginie Lefranc
Thérapeute, Coach de vie, Consultante
Accompagnement à l’épanouissement personnel et professionnel
Gestion stress social et professionnel
Savoir-Etre/Savoir-Faire

Newsletter
S’abonner à la newsletter
Me contacter

La reproduction partielle ou intégrale des éléments précités et d’une manière générale, la reproduction de tout ou partie de cette article, sur tout support quel qu’il soit, est formellement interdite, sans l’accord écrit et préalable de Virginie Lefranc.

Paiement sécurisé