Rémunération accompagnement, service


Rémunération séance

Rémunérer un accompagnement, un service, correspond à la valeur que nous nous donnons et à la valeur que nous donnons à la personne que nous consultons, nous accompagne.

Le fait de donner une valeur à notre accompagnement/service est un premier pas, dans la reconnaissance de la valeur de nos expériences, pour les transformer en émulation positive, sur la décision que nous prenons d’investir dans notre Savoir-Etre, notre Savoir-Faire, pour l’amour de nous-même, notre bien-être, notre santé, notre épanouissement personnel et professionnel.

C’est nous donner les moyens, sans jugement, avec bienveillance, de renouer avec nos propres ressources, potentiels, intrinsèques à la personne que nous sommes, dans le respect de nous-même, notre entourage, notre environnement, de reconnaître et de valoriser notre Savoir-Etre/Savoir-Faire, pour exprimer le meilleur de nous.

C’est nous autoriser :

  • à donner du sens à nos choix, décisions,
  • à augmenter confiance et estime de soi,
  • à oser passer à l’action pour être Acteur/Responsable de notre vie, notre épanouissement, notre bonheur
  • être Acteur/Responsable de nos réussites, de la réalisation de nos rêves

par la prise de conscience que nous le méritons, par l’investissement et la richesse de notre capital humain

Pour vous éviter toutes dualités internes et réaliser nos objectifs avec succès, réussite et valorisation, la gratuité va à l’encontre du respect du travail que nous décidons d’engager pour nous-même et avec l’accompagnant.

Rémunérer accompagnement/service, c’est être l’Acteur/Responsable d’un juste donné et recevoir, avec gratitude.

Le juste donné et recevoir, la gratitude contribue au bonheur et à l’épanouissement de Tous.

 

Programme d’investissement dans la richesse de son capital humain

Découvrir le programme

Outils d’investissement dans la richesse de son capital humain

Se procurer l’outil

 

Article rédigé et publié par Virginie Lefranc (mise à jour le 7 juin 2017)
Thérapeute, Coach de vie
Auteur de la chronique «Changer son regard»
Accompagnement à l’épanouissement personnel et professionnel
Gestion stress social et professionnel
Donner du sens
Savoir-Etre/Savoir-Faire

Newsletter
S’abonner à ma newsletter
S’abonner aux chroniques «Changer son regard»
Me contacter (séance découverte gratuite de 30 mn)

La reproduction partielle ou intégrale des éléments précités et d’une manière générale, la reproduction de tout ou partie de cette article, sur tout support quel qu’il soit, est formellement interdite, sans l’accord écrit et préalable de Virginie Lefranc.

 

4 comments on “Rémunération accompagnement, service

  • Bonjour Virginie,

    Je ne comprends pas la dernière phrase, il s’agit de l’accompagné à la fin je pense…

    Je suis d’accord avec ce que vous dites sur le plan professionnel, par contre sur le plan privé mettre nos compétences, nos connaissances dans le milieu associatif par exemple donc à titre gratuit, cela procure autant de valorisation et de réaliser/atteindre des objectifs qui amènent autant de satisfaction voire plus que dans le monde professionnel pure.

    Ce n’est donc pas la gratuité qui va à l’encontre du respect du travail, d’autant que l’on apprend d’autres choses, on évolue dans le monde associatif, dans le monde de la gratuité qui peuvent aussi avoir un impact dans le monde du travail.

    Je l’ai vécu moi même et j’ai été plus valorisée au plus profond de moi par le monde associatif que par le monde du travail où j’ai donné encore plus de mon temps et de mon énergie pour mettre sur les rails une société !

    Je ne le regrette pas parce que ce fût une belle expérience pour moi sur le plan professionnel cependant la valorisation a été plus importante au niveau de l’association !

    Reply
    • Bonjour Véronique,

      Je vous remercie de l’intérêt porté à ma publication et d’avoir enrichi le fil de discussion par le partage de votre ressenti juste et pertinent sur la mise à disposition de nos compétences, connaissances, dans le monde associatif.

      Il s’agit d’une envie de partager au service de personnes, de biens communs. Répondre à ce besoin est source de satisfaction, de valorisation, au regard du sens que cela représente pour nous et il est vrai que toute action, soutien réalisé avec son coeur est bien souvent source de belles rencontres, de belles gratitudes. Il y a donc un juste donné et recevoir, dans le respect de nos valeurs.

      Nous retrouvons, également, le juste donné et recevoir lors d’un échange de service, par exemple.

      Pour la dernière phrase, il s’agit, effectivement, au regard de mon article de la personne accompagnée, celle qui fait appel à un service.

      La gratuité va à l’encontre d’un travail, lorsque nous demandons, prenons, considérons, voir exigeons comme dû et n’apportons rien en retour, tant pour nous même, dans ce que nous en faisons que pour le/la personne au quelle nous avons fait appel.

      Je vous souhaite de belles expériences valorisantes pour votre épanouissement personnel et professionnel.

      Reply
  • Merci pour cet article. En effet si on ne rémunère pas on a une dette envers l’accompagnant. Cette dette symbolique fait que le (la) thérapeute devient alors une sauveuse puis une bourreau car la personne est dépendante de notre aide pour s’en sortir.
    En rémunérant on acquitte sa dette mais encore mieux on permet à l’autre de ne rien nous devoir car nous avons payé le bien rendu.
    Sinon l’accompagnant devient un bourreau car il ne rend pas autonome, responsable mais au contraire, tel une toute puissance, devient nécessaire pour avancer.
    Un accompagnant est donc biodégradable et je veux dire par là que le travail engagé pour s’épanouir doit être personnel et pleinement impliqué pour fonctionner, c’est un travail pour soi et donc le thérapeute à travers sa rémunération donne de la valeur au travail que fait la personne accompagné sur elle-même.
    Merci beaucoup pour l’article, j’adhère à 100% à tes idées.
    Dans l’ère du tout gratuit et de la rapidité, on oublie qu’investir du temps, de l’argent et de l’énergie c’est aussi un effort dont on sera fier plus tard.

    Raphael DIAZ de Coaching communication
    http://coachingcommunication.fr/

    Reply
    • Je vous remercie Raphaël pour l’intérêt porté à mon article, votre gratitude et d’avoir enrichi le fil de discussion par votre commentaire, juste et pertinent en rappelant la notion de bourreau et de sauveur auquel j’adhère à 100 %.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>